detroitfury

L’armée canadienne enquête sur un son mystérieux qui semble à provenir des fonds marins dans le détroit de Fury et Hecla.

Mystère
L’armée canadienne a envoyé un expert pour enquêter sur un son mystérieux qui semble à provenir des fonds marins dans le détroit de Fury et Hecla.

Des chasseurs dans une communauté éloignée au Nunavut sont préoccupés par un son mystérieux qui semble venir du fond de la mer.

L'armée canadienne a envoyé un expert pour enquêter sur un son mystérieux qui semble à provenir des fonds marins. Des chasseurs du village d'Igloolik, au Canada, ont mis en garde les autorités qui ont entendu bourdonnements ou des sifflements émanant de l'eau dans le détroit de Fury et Hecla, à environ 120 kilomètres d'Igloolik.

Selon Paul Quassa, membre de l’Assemblée législative du Nunavut, la région est une polynie, soit une zone d’eau exposée entourée de glace où les mammifères marins abondent habituellement. Il explique que cet été cependant, la faune s’est faite rare et il associe l’absence des animaux à ce bruit qui semble les effrayer .

Dans un communiqué, le porte - parole pour le ministère de la Défense nationale, Ashley Lemire, a rapporté que «les Forces canadiennes sont au courant des rapports des sons inhabituels émanant du fond". Il indique également que l'équipage de conduite a fait plusieurs recherches de capteurs dans la région, sans aucune anomalie.

Cela n'a pas empêché les gens  de fabuler sur l'origine des sons, qui est attribué au bruit à la coque des navires naviguant dans la zone ou les activités de Greenpeace visant à sauver les animaux avec un sifflet pour les effrayer.

Les Forces armées canadiennes ont aussi été alertées du phénomène et enquêtent activement afin d’en découvrir la provenance. La théorie d’un sous-marin, bien qu’improbable, n’est pas écartée.
 Sources: CBC | Nunatsiaq Online Météo Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *