Archives de catégorie : Politique

Les U.S retire Cuba de la liste noire des Etats soutenant le terrorisme

Les U.S retire Cuba de la liste noire des Etats soutenant le terrorisme

L'administration Obama a formellement retiré Cuba de la liste noire du soutien au terrorisme des États-Unis  dans le cadre du processus de normalisation des relations entre les ennemis de la guerre froide. 

Le secrétaire d'Etat John Kerry a signé sur l'annulation le titre de «parrain du terrorisme» la désignation de Cuba exactement 45 jours après que l'administration Obama a informé le Congrès de son intention de rapprochement entre La Havane et Washington 14 Avril . Les législateurs avaient ce laps de temps de peser et d'essayer de bloquer le déplacer, mais n'a pas le faire. 

"La période de pré-notification du Congrès de 45 jours a expiré, et le secrétaire d'Etat a pris la décision finale d'annuler la désignation de Cuba comme étant un Etat de parrainage du terrorisme, à compter d'aujourd'hui, le 29 mai 2015," a déclaré le département d'Etat dans un communiqué rapporte Fox News.

Pour lire la suite en français allez sur Fox News et faire un clic droit sur la page

traduire par google – Bouton Facebook et twitter

     

Traduction par ordinateur The US removed Cuba from the blacklist of state sponsors of terrorism
Allez sur fox et faire un clic droit

Photo: Les futurs candidats à la direction du Parti Libéral

Photo: Les futurs candidats à la direction du Parti Libéral

Photo: Les futurs candidats à la direction du Parti Libéral suggérés par le Huffington Post

Au bas de l'article  «Justin Trudeau's Style And Likeability Will Likely Outweigh His Inexperience» du Huffington Post

Vous pouvez voir les 18 photos et Denis Coderre figure parmis celles-ci en premier comme favori, il y a Justin Trudeau

À choisir entre Justin et Denis lequel choisiriez-vous comme chef du Parti Libéral?

Source: Huffington Post


 

Pierre Boisvenu: «On m’attaque parce que je suis conservateur. J’en suis convaincu»

Justice et Politique – Projet de loi C-10
 
Pierre Boisvenu: «On m'attaque parce que je suis conservateur. J'en suis convaincu»«Il y a quelque chose de plus ou moins sain ici.

On est en train de personnaliser le débat autour de Pierre-Hugues Boisvenu alors que c'est un projet de loi du Parti conservateur, mais qui est aussi partagé par des milliers de victimes au Canada», a-t-il dit.

Il a affirmé que le Barreau se prononce contre les projets de loi qui visent à assurer la sécurité du public.

Il estime que c'est le cas parce que les attaques contre lui sont ciblées et personnelles.

«J'ai l'impression que tout ce que les conservateurs ont présenté dans le domaine judiciaire est une fin de non-recevoir au Québec.»

Sans aller jusqu'à prétendre que le gouvernement du Québec qui réclame avec beaucoup de vigueur des amendements à C-10 a une dent contre le gouvernement conservateur, il a indiqué «que ça n'a pas été un lit d'amoureux entre les deux gouvernements depuis des années».

Soutien Facebook des victimes et des citoyens 

Depuis mes sorties pour appuyer le projet de loi C-10 et dénoncer mes détracteurs qui sont contre les mesures du projet, dont certains n'ont même pas pris connaissance de son contenu ou me demandent de me taire sous pretexte que je ne suis pas un élu, des centaines de citoyens m'ont témoigné leur appui. MERCI A VOUS TOUTES ET TOUS. écrit-il sue sa page Facebook

Il maintient avoir le soutien des victimes et des citoyens qui lui envoient des courriels approbateurs pour toutes les modifications souhaitées par le gouvernement au Code criminel rapporte les médias Québécois dont l'article «Boisvenu se dit victime d'attaques personnelles» du site Branchez-vous avec La Presse Canadienne Pour lire tous les détails

Site Web personnel de Pierre-Hugues Boisvenu  Image: capture d'écran

Jack Layton «C’est un être humain exceptionnel qu’on vient de perdre»

Thomas Mulcair s'exprime –

Jack Layton «C'est un être humain exceptionnel qu'on vient de perdre»MONTRÉAL – Le député du Nouveau Parti démocratique (NPD) Thomas Mulcair était encore sous le choc, mardi, au lendemain du décès du chef de son parti, Jack Layton.

Le député d’Outremont s’est exprimé sur les ondes de LCN en matinée rapporte Canoë infos.

Sous le choc

«On était plus qu’en état de choc, a-t-il expliqué. C’est allé tellement rapidement. Fin juin, nous étions à la Chambre des communes.

Fin juillet, on se parle et dans sa voix, je sens immédiatement que ça ne va pas du tout. À peine quelques semaines plus tard, il n’est plus avec nous.»

«C’est une peine incommensurable, a-t-il ajouté. C’était mon ami.»

M. Mulcair s’est discrètement joint à une veillée tenue lundi soir au pied du Monument à Sir George-Étienne Cartier, près du mont Royal.

 «Les gens ne savaient pas quoi faire, a-t-il raconté. Ils avaient besoin de se retrouver. C’était quelqu’un de très attachant, même pour ceux qui ne l’avaient pas connu en personne. Qu’il soit parti si soudainement, c’était trop.»

Un politicien unique

«Il mettait tous les efforts pour éviter la chicane, il cherchait toujours des solutions alors que d’autres cherchent toujours les clivages, à diviser, a-t-il expliqué. Jack cherchait toujours à comprendre où il pouvait bâtir un pont.»

«En ce moment, la seule chose avec laquelle nous on traite, c'est notre peine, notre deuil, a indiqué M. Mulcair. Tout le reste, ça peut se discuter à un autre moment. Pour aujourd'hui, pour cette semaine, la seule et unique chose qu'on a en tête, c'est Jack, sa famille.»

Source Canoë avec l'agence QMI

Jack Layton, est décédé tôt ce matin chez-lui

Jack Layton perd sa bataille contre le cancer.

Jack Layton, est décédé tôt ce matin chez-luiLe chef du Nouveau Parti démocratique, Jack Layton, est décédé tôt ce matin à 4 heure 45, l'âge de 61 ans.

M. Layton a dû se retirer fin juin de ses fonctions de chef du NPD pour combattre un nouveau cancer, dont il n,a pas précisé la nature.

Il avait alors confié la direction intérimaire du parti à Nycole Turmel.

Source Radio-Canada

John Edwards: «Je n’ai pas enfreint la loi»

Actualité + Vidéo – Une cachette de 925,000 

ohn Edwards: «Je n'ai pas enfreint la loi»Deux fois candidat à la présidentielle John Edwards dit qu'il a mal fait, mais n'a pas enfreint la loi.

Il est accusé d'avoir d'avoir sollicité et dépensé de plus de $ 925,000 pour cacher sa maîtresse et leur bébé, lors de sa campagne 2008 pour la Maison Blanche, rapporte le Washington Post   

L'acte d'accusation explique que «l'image de père de famille dévoué» était au coeur même de la campagne d'Edwards, une image qui aurait été anéantie par le dévoilement de cette aventure.

Sa campagne aurait aussi eu à consacrer des ressources pour combattre l'intérêt des médias envers cette affaire.

Deux partisans bien nantis d'Edwards lui avaient fait don de centaines de milliers de dollars pour aider à cacher sa maîtresse, Rielle Hunter, et l'enfant qu'il avait eu avec elle, pendant qu'il tentait de décrocher l'investiture du Parti démocrate en 2008.

Les autorités américaines sont d'avis que ces contributions auraient dû être déclarées puisqu'elles ont contribué à sa campagne, tandis que les avocats d'Edwards prétendent que l'argent servait essentiellement à camoufler Mme Hunter aux yeux de la femme d'Ewards Selon La Presse Canadienne.

Voir la galerie de photos du Washington Post

Une vidéo News

Berlusconi, en Roumanie, hier, a dit être « déçu » par les sondages

 L'humiliante défaite de Silvio Berlusconi

Berlusconi, en Roumanie, hier, a dit être Le Premier ministre italien Silvio Berlusconi a subi l'humiliante défaite aux élections locales du pays hier.

Les scrutins de sortie suggèrent qu'il a perdu son fief au nord de Milan, qui a été exécuté par les conservateurs depuis 18 ans, ainsi que la perte de la ville méridionale de Naples.

Les élections sont considérées comme un test crucial de sa popularité, comme il fait face à quatre essais, avec des charges allant de la corruption et entrave à la justice d'avoir des rapports sexuels avec des mineurs prostituée Karima Mahroug El.

Il est également apparu hier que le magnat des médias est à l'étude pour un blitz sur cross channel TV , il a donné pour son peuple de la partie la liberté avant les élections. Ses adversaires politiques n'ont pas été invités à participer. La semaine dernière, un chien de garde a infligé des amendes aux chaînes concernées, y compris Mediaset du PM.

Berlusconi, en Roumanie, hier, a dit être "déçu" par les sondages.

A Milan, le centre-gauche de Giuliano Pisapia a été de 52 pour cent dans les sondages de sortie, quatre points d'avance sur le PM Letizia Moratti. A Naples, anti-sleaze candidat Luigi De Magistris a obtenu 60 pour cent.

Source: Daily Express   The Associated Press Revers cinglant pour Silvio Berlusconi

Silvio Berlusconi: je n’ai jamais été condamné», s’est-il vanté

Il s'est comparé au controversé socialiste Bettino Craxie

Silvio Berlusconi: je n'ai jamais été condamné», s'est-il vantéLe chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi s'est livré à un des shows dont il a le secret samedi en annonçant devant ses partisans réunis pour un congrès à Rome qu'il vivra jusqu'à 120 ans.

Il s'est comparé à l'ex-Premier ministre socialiste Bettino Craxi affirmant que celui-ci fut accusé «de tous les méfaits, d'avoir accumulé des richesses» par une «magistrature imprégnée d'idées de gauche» avant d'être réhabilité.

«Cela fait 17 ans que la magistrature tente de m'éliminer mais je suis encore ici et je n'ai jamais été condamné», s'est-il vanté.

Le premier ministre M. Berlusconi fait actuellement l'objet de trois procès, affaires Mills (corruption de témoin), Mediaset (fraude fiscale) et le Rubygate où il est accusé de recours à la prostitution de mineure.

En outre, il est convoqué à une série d'audiences préliminaires devant déterminer s'il doit être jugé dans l'affaire Mediatrade (abus de confiance).

«103 enquêtes, plus de 1 000 magistrats se sont occupés de moi, 2.565 audiences (…) Et ils ont le courage de remplir l'Italie de panneaux qui disent: «Silvio accepte de te faire juger» », a-t-il protesté.

 Plaisanterie sa "part d'homosexualité"

À la fin de son discours, à un militant qui lui criait: «tu es beau tu es beau !», il a répondu en blaguant: «en chacun de nous, il y a 25% de part d'homosexualité, c'est mon cas aussi sauf qu'après un examen attentif, j'ai découvert que la mienne est lesbienne», dans une allusion à son goût prononcé pour les jolies femmes a rapporté l'AFP dans l'article  «Berlusconi pense vivre jusqu'à 120 ans».

En 2008 Il avait tenu des propos semblable sur la longévité

Dans un article écrit par Kos, l'éditeur bimestriel San Raffaele, le Premier ministre Silvio Berlusconi a parlé de la longévité et a suggéré la possibilité de vivre, grâce aux progrès de la science, à 120 années . avait rapporté le Politica

À propos Bettino Craxi

Il a été inculpé en 1992 – puis condamné à 27 ans et demi de prison, dont 10 ans définitifs – dans le cadre de l'opération Mani pulite pour une demi-douzaine d'affaires de financement illicite de parti politique et de corruption.

Malade, il s'enfuit en Tunisie, où il meurt en exil en 2000.

Bettino Craxi demeure en Italie un personnage controversé, ses adversaires le considérant comme le symbole de la corruption politique, ses amis et héritiers politiques dénonçant sa persécution par une magistrature arbitraire. Wikipédia

Silvio Berlusconi a dépensé des milliers d’euros en cadeaux à des «papi girls»

Enquête, Papounet Berlusconi, femmes, bijoux, euros…

Silvio Berlusconi a dépensé des milliers d'euros en cadeaux à des «papi girls»Dans le cadre de l'enquête judiciaire en cours sur les relations présumées de Silvio Berlusconi avec une prostituée mineure.

Bijoux, antiquités, cravates, enveloppes d'argent

Silvio Berlusconi a dépensé 34 millions d'euros -environ 45 millions$ CAN – en 2010 en shoping ou en cadeaux à ses «papi girls», les jeunes femmes gravitant dans son entourage, a rapporté mercredi le quotidien italien Il Corriere della Sera.

Selon les comptes publiés par Il Corriere,

Le président du Conseil a donné 562 000 euros (756 000$ CAN) à 14 de ses «papi girls» («les nanas de papounet»), le surnom ironique donné par la presse italienne aux séduisantes invitées des fêtes sulfureuses du Cavaliere dans sa résidence privée d'Arcore près de Milan, rapporte ce texte Cyberpresse avec Agence France-Presse Rome
 
 Il Corriere della Sera

Traduire en français le Il Corriere della Sera

Obama reprend les procès militaires à Guantanamo

Obama reprend les procès militaires à GuantanamoInternational Politique + Vidéo

Le président démocrate "est toujours déterminé à fermer Guantanamo",

Dans une série de décisions lundi, le président américain Barack Obama a ordonné l'organisation de nouveaux procès militaires d'exception et encadré la détention illimitée de plus de 40 détenus de Guantanamo, renonçant à la plupart de ses engagements de campagne.

Ces nouvelles mesures inscrivent dans la durée l'action de la Maison Blanche sur la base navale américaine située à Cuba.

De nouveaux longs procès pour crimes de guerre vont y être organisés et le réexamen des situations individuelles de ceux qui seront enfermés indéfiniment sans procès doit avoir lieu d'ici un an, puis tous les trois ans.

"Nous nous efforçons de poursuivre l'objectif du président de fermer la prison de Guantanamo, tout en établissant un cadre juridique cohérent avec notre sécurité et nos valeurs", a assuré un haut responsable de l'administration Obama sous couvert d'anonymat.

En mai 2009, M. Obama avait rappelé ne pas être contre le principe de tribunaux d'exception pour juger les suspects de terrorisme mais rejeter la manière dont ils avaient été conçus par son prédécesseur.

Le président démocrate "est toujours déterminé à fermer Guantanamo", a poursuivi le haut responsable, même si son administration a récemment reconnu que ce ne serait pas possible avant 2012

La rupture avec les années Bush

Le gel des procès à Guantanamo avait été l'un des premiers gestes du nouveaux président américain, désireux de marquer une nette rupture avec les années Bush.

Mais le Congrès lui a depuis mis des bâtons dans les roues, interdisant le transfèrement de tout détenu sur le sol américain, même pour y être jugé. De fait, même ses adversaires politiques les plus farouches, comme le représentant républicain Peter King, ont salué les mesures adoptées jeudi estimant qu'"elles confirment la doctrine Bush selon laquelle notre gouvernement a le droit d'emprisonner de dangereux terroristes jusqu'à la fin de la guerre". AFP + d'infos

Trials at Gitmo to Resume (Vidéo AP)

En anglais Guantanamo trials to resume The Star