Archives par mot-clé : valeur nutritive

Plus de calcium dans la mélasse que dans le lait mais …

Ne négligeons pas le lait pour autant-

La mélasse est l'une des sources les plus riches en calcium

Sa richesse nutritive

On dit souvent que le lait est une bonne source de calcium. Cette affirmation est plus ou moins vraie. Chose certaine, la mélasse en renferme beaucoup plus. La mélasse verte « blackstrap », par exemple, est exceptionnellement fiche en calcium.

Une cuillerée à table de cette mélasse contient plus de calcium qu'un verre de lait de 8 onces. Cette même cuillerée de mélasse contient aussi plus de fer que neuf oeufs. Si l'on considère la richesse en minéraux de la mélasse, on se rend vite compte qu'elle constitue un aliment des plus économiques.

La mélasse tire sa richesse nutritive de la canne à sucre dont elle provient. En effet, au cours du raffinage du sucre, on obtient ce résidu particulièrement riche en vitamines et en minéraux.

Comment prendre la mélasse

Prise de la façon conventionnelle, c'est-à-dire avec du pain et souvent du lait, la mélasse ne s'avère pas toujours bénéfique.

On sait en effet que les sucres combinés aux féculents fermentent facilement. Ils donnent lieu à des gaz stomacaux et intestinnaux souvent fort désagréâbles. D'ailleurs ce même phénomène s'applique à tous les sucres concentrés, qu'il s'agisse de miel, de sirop d'érable ou de confiture.

Idéalement, la mélasse se prend un peu à la façon d'un supplément

Le matin au lever, dans un estomac vide, on peut en prendre une cuillerée à table. On aura soin alors de ne pas prendre son petit-déjeuner immédiatement après, mais une quinzaine de minutes plus tard.

On peut aussi prendre la mélasse le soir avant de se mettre au lit. Prise dans un verre d'eau chaude elle prédispose au sommeil et fournit à l'orgamsme e précieux éléments nutritifs.

Valeur nutritionnelle
 
Moins calorique que le saccharose, 280 kcal pour 100 g (contre 375), la mélasse contient de la vitamine B et des minéraux (calcium, potassium, fer, cuivre,…), ce qui n'est pas le cas du sucre blanc cristallisé.

La mélasse (comme les légumes, les fruits et les céréales) est par conséquent bénéfique pour lutter contre l'anémie notamment.

 Plus de calcium dans la mélasse que dans le lait mais ...

Note: La mélasse verte ou « blackstrap ». Sa saveur et sa couleur sont beaucoup plus prononcées que celles de la mélasse de fantaisie, et sa valeur nutritive est plus intéressante : 15 ml (1 c. à soupe) de mélasse verte contiennent 180 mg de calcium (16 % de la valeur quotidienne recommandée) et 3,6 mg de fer (26 % de la valeur quotidienne recommandée). En revanche, 15 ml (1 c. à soupe) de mélasse de fantaisie contiennent 44 mg de calcium et 1 mg de fer.

Les autres bonnes sources de calcium

il y a le chou cavalier, les feuilles de navet, les sardines, le maquereau et le saumon rose en boîte avec les arêtes, le tofu traité au sel de calcium, les légumineuses (doliques à oeil noir, haricots blancs, etc.), les algues (hijiki, wakamé, etc.), le rutabaga, et les figues.

Ne négligeons pas le lait pour autant

Le lait contient du calcium et contribue donc à assurer la solidité osseuse et à protéger contre l'ostéoporose. Il apporte des protéines, des vitamines et des oligo-éléments, dont du zinc et du sélénium, et des oméga-3.

L'intolérance au lactose n'empêche pas sa consommation modérée sous forme de fromage ou de yaourt.

Saviez-vous que le lait et ses substituts contiennent des éléments nutritifs importants qui favorisent la santé des os ? En buvant chaque jour du lait ou des boissons de soya enrichies, vous obtiendrez les éléments nutritifs dont vous avez besoin pour avoir des os solides et une meilleure santé globale.

Pour bien manger, servez-vous de ces trucs faciles présentés dans le Guide alimentaire canadien

Source: Wikipédia – Vivez en santé vivez heureux – Image Wikipédia

 

La pomme de terre, ce légume mal apprécié

La pomme de terre, ce légume mal appréciéLa patate cette mal-aimée … pourtant elle a une valeur nutritive intéressante

Certains légumes que nous consommons tous les jours et auxquels nous accordons relativement peu d'importance présentent souvent une valeur nutritive intéressante. C'est le cas de la pomme de terre.

Bien sûr, nous consommons tous plus ou moins régulièrement des pommes de terre. Sur le plan gustatif, nous les apprécions. Bien des mets ne seraient pas complets sans pommes de terre. Mais savons-nous apprécier vraiment ce tubercule et surtout l'apprêtons-nous de façon à tirer pleinement profit de sa valeur nutritive?

La pomme de terre est riche en amidon

Elle constitue donc une bonne source énergétique puisque l'amidon qu'elle renferme se situe  parmi les  amidons les plus digestibles. Sur ce plan, la pomme de terre convient à tous et peut être consommée par tous ceux dont le système digestif est fragile.

Un aliment qui se conserve bien

Contrairement à plusieurs autres légumes, la pomme de terre se conserve très bien. Elle ne perd pas sa valeur nutritive au cours du remisage. Lorsqu'elle est placée dans un endroit sec,frais et à abri de la lumière, elle se garde longtemps. L'amidon qu'elle renferme se transforme lentement en sucres plus simples. C'est un avantage qui la rend encore plus facilement digestible.

Sa valeur nutritive

Outre sa richesse en amidon, la pomme de terre renferme protéines assez complètes, beaucoup de sels minéraux et d'importantes vitamines. Parmi celles-ci, mentionnons la carotène ou pro-vitamine A, la thiamine, la riboflavine, la niacine, la pyrioxine, la vitamine C et quelques traces de vitamine K.

Du côté des minéraux, la pomme de terre contient un excédent d'éléments alcalisants. Elle est riche en potassium, en sodium, en magnésium, en calcium et en fer. Elle contient également du phosphore, du soufre et du chlore.

L'importance de son mode de culture

Lorsque la pomme de terre pousse dans des sols où sont utilisés des engrais chimiques qui contiennent de bonnes quantités de potasse, son contenu en potassium est beaucoup plus élevé. Cela est certes un désavantage car l'augmentation du potassium se fait au détriment du magnésium. Or une pomme de terre pauvre en magnésium peut être plus facilement atteinte de maladies végétales. Chez les humains, on a pu constater que la consommation d'aliments riches en magnésium joue un rôle important dans la prévention du cancer.

Comment préparer les pommes de terre

Comme ce n'est pas le cas pour tous les légumes et tous les fruits, les pommes de terre voient une partie de leurs vitamines détruites lorsqu'on les cuit. Cette perte est inévitable, mais elle peut être contrôlée dans une certaine mesure. Ainsi les pommes de terre cuites en robe des champs, enveloppées dans un papier d'aluminium, ou cuites à la vapeur conservent plus de vitamine que celle que l'on fait cuire dans l'eau. Ce dernier mode de cuisson entraîne aussi une perte de minéraux, près de 25% de ceux-ci se retrouvant dans l'eau de cuisson.

Source: Vivre en santé vivez heureux

Auteur: Jean Marc Brunet