Un fermier affirme que la naissance de ses triplets veaux n’est pas une surprise

Un fermier affirme que la naissance de ses triplets veaux n'est pas une surpriseInsolite – tradition familiale pour cet éleveur de bétails –

La vache Nosy Rosy donne naissance à des triplets: Curly, Larry et Moe.

Il est très rare pour les vaches d’avoir des jumeaux et ça l’est d’autant plus quand elles donnent naissance à des triplés. Les vaches ne portent généralement qu’un seul veau par grossesse selon les experts selon Canoë infos.

Ce n'est pas l'avis de ce fermier de l'Arkansas lorsque les trois veaux sont nés le 25 janvier, David Jones n'a pas été surpris du tout. Avoir des naissances multiples est une tradition familiale pour la mère des triplés, une vache de race croisée nommée «Nosy Rosy", et rien d'inhabituel à la ferme dit Jones.

Elle est descendante d'une vache de la région de Harrison qui a eu plusieurs naissances multiples, y compris deux jumeaux et les triplés, et a été présenté dans un article de l'Associated Press The Sun il y a quelque temps. La grand-mère de Rosy a eu cinq paires de jumeaux et trois ensembles de triplets. Rosy elle-même était une triplet.

Le père des triplés est également né de triplets et de la ligne de même sang. Il était donc presque une garantie qu'il y aurait plus d'un veau quand il était temps pour Rosy pour donner naissance, a déclaré Jones.

Jones a déclaré les naissances multiples viennent généralement plus tôt, mais Rosy a livré environ 13 jours au-delà de ce qu'il pensait devrait être sa date d'échéance. a t-il dit.

Les veaux sont deux mâles et une femelle. Jones leur a donné des noms inhabituels, Curly, Larry et Moe. Ils les a amenés à l'intérieur afin qu'ils demeurent au chaud pour ne pas être au froid en cette période.

«Je leur ai donné des antibiotiques afin de s'assurer qu'ils ne soient pas malades», a déclaré Jones.

Un après-midi avec une température un peu moins froide, les trois veaux ont été gambader autour de l'étable avec leur mère.

Jones dit que Rosy est une bonne mère qui prend bien soin des veaux. La vache garde un œil attentif sur les étrangers, mais n'a fait aucun effort pour devenir agressive.

La mère ne peut pas produire assez de lait pour trois veaux, je les nourris à la bouteille, Jones dit qu'il donne environ un quart d'une bouteille de lait à chacun quatre fois par jour.

"Je leur en donne pas plus, ils pourraient développer une diarrhée, et ils pourraient mourir", a déclaré Jones. Ce n'est pas quelque chose qu'il veut pour ses veaux, il a aidé à naître.

Les triplets attirent des visiteurs et viennent les voir de près, quand ils gambadent autour, sous le regard alerte de la maman.

Jones a dit qu'il est heureux que la vache est assez docile et les jeunes sont un peu décontracté.

«Je n'ai pas besoin d'animaux trop actifs», a déclaré Jones, qui a pris sa retraite de Emerson Electric à Paragould, «Je suis trop vieux pour ce genre de choses."

Mais il est heureux qu'il s'est trouvait à proximité le 25 janvier parce que s'il n'avait pas été, il est fort probable que la vache et tous les trois veaux seraient morts, a t-il dit. Des veaux jumeaux sont nés sur son exploitation récemment, et l'un d'eux, le plus grand qu'il pensait être le plus en santé, tout à coup tomba malade et mourut.

La vie est fragile, même dans les granges dit-il a rapporté Jonesboro Sun

Selon ce que rapporte Canoë infos, la probabilité est de 105 000 contre une, ont estimé des praticiens de la Faculté de Médecine vétérinaire de l’Université d’État de Washington.

Il s’agit selon eux d’un «miracle statistique».

Une vache a mis bas quatre veaux le mois dernier en Russie. Un vétérinaire a déclaré aux journaux locaux qu’il n'avait jamais vu une chose pareille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *