Dans la déposition de Marie-Jeanne Gagnon de Fortierville

La déposition de Marie-Jeanne

Street View
Street View

La déposition de Marie-Jeanne, relatant les brûlures faites avec le tisonnier à sa soeur Aurore Gagnon.

«Le seul témoignage Marie-Jeanne, soeur de Aurore Gagnon, l’enfant martyre, aux procès de ses parents compte plus de vingt-cinq mille mots» cite Jean-Pierre Charland dans son roman historique: «Les folles années Tome2- Mathieu et l’affaire Aurore»

 L’auteur ajoute que «malgré les deux mille pages de documents utilisés pour préparer le roman, la tâche fut rendue facile grâce à une source providentielle sur un site Internet intitulé Les grands mystères de l’histoire canadienne (Canadian Mysteries). Vous pourrez sans mal le consulter et y trouver une grande partie des sources primaires : documents tirés des archives judiciaires et nombreux articles venus des journaux.»

Mon grain de sel : J’ai suivi son conseil je suis allé sur le site Canadian Mysteries.  (très intéressant). Personnellement j’ai aimé ce lien,  mais je préfère lire un roman historique et faire confiance à l’auteur.

Merci à l’auteur Jean-Pierre Charland pour cet énorme travail de recherches. Je le recommande à tous ceux qui aiment les romans historiques.

En débutant la série «Les Folles Années», je ne m’attendais pas à lire l’histoire d’Aurore, car comme tout le monde au Québec ou presque, a vu un des films ou a entendu parlé de l’affaire.

jeannetteETJeanJ’ai vu le film à l’époque de Janette Bertrand et son ex mari Jean Lajeunesse à la télévision en noir et blanc.

Etant donné que je ne voulais pas passé par dessus un tome,  je l’ai lu , et même que je me suis surprise encore à détester la belle-mère et le père d’Aurore .

Dans le jours à venir, je vais lire le tome 3.

Voici la liste des titres
«Les Folles Années»
Tome I, Les héritiers, roman, Hurtubise, 2010.
Tome II, Mathieu et l’affaire Aurore, roman, Hurtubise, 2010.
Tome III, Thalie et les âmes d’élite, roman, Hurtubise, 2011.
Tome IV, Eugénie et l’enfant retrouvé, roman, Hurtubise, 2011.

Fortierville  d’autrefois il y avait la municipalité du village de Fortierville et la municipalité de la paroisse de Sainte-Philomène-de-Fortierville qui sont regroupées depuis 1998.

Saviez vous que Fortierville a  un ange gardien: elle se nomme sainte Philomène. C’est une jeune fille qui aurait été martyre au début de l’ère chrétienne .

Pour terminer cette histoire je vous propose de visiter la ville de Marie-Jeanne et Aurore Gagnon.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *